Les 55 jours de Pékin

boxers.jpg

Après les guerres de l’opium et le conflit sino-japonais, la Chine est partagée en zone d’influence sous le contrôle des français, des russes,  des anglais et des allemands. Les chinois sont humiliés par cette occupation et un fort sentiment nationaliste commence à monter.

L’impératrice Tzu Hsi enfermée dans ses traditions ancestrales soutient et encourage la révolte d’une société secrète dont les membres pratiquent une boxe sacrée.

En 1900, les « boxers » s’en prennent aux catholiques chinois et occidentaux et assassinent l’ambassadeur allemand Von Ketteler. Les étrangers habitant le quartier des légations de Pékin sont bientôt assiégés. Une force multinationale composée d’allemands, d’italiens, de français, d’anglais, d’autrichiens, de russes, d’américains et de japonais est alors envoyée pour mater la rébellion.

Les 19 officiers, 388 hommes de troupes et les 75 volontaires étrangers présents à Pékin se retranchent dans le quartier des légations en attendant la colonne de secours. 

En 55 jours, le corps expéditionnaire reprendra le contrôle du pays et se livrera à de sérieuses représailles.

legations.jpg

L’une des règles permettant de jouer les guerres coloniales est une règle anglaise de T.M Penn  « Principles of war ».

« Principles of War »  ou POW  couvre aussi les conflits de la Renaissance à la grande guerre, ainsi que l’épopée napoléonienne.

powren2.jpgpow18thcenturyfull.jpg

npow.jpg19thcpow.jpg

Différents livrets permettent d’adapter la règle à chaque période et fournissent les listes d’armées, un livret sur la période antique médiévale est également en préparation.

La règle, assez déroutante au départ, offre quelques idées intéressantes, l’utilisation de leurre autorisant de cacher les corps d’armée ou bien le niveau variables des troupes qui sera dépendant de la valeur du général et elle permet surtout de couvrir une large  et riche période  de l’histoire militaire.

L’idée d’avoir une armée composée de soldats de différentes nationalités m’a séduit même si le scénario proposé dans la règle risque de limiter les rencontres avec d’autres troupes.

Les figurines sont des  Old Glory, la peinture a été réalisée par Tfigs , j’ai ajouté quelques barricades car  les troupes occidentales commencent la partie derrière des retranchements.

Les Fusiliers-Marins et l’infanterie de marine française.

p1010298.jpg

L’US Marine Corps.

p1010296.jpg

Le Seebataillon, l‘infanterie de marine impériale allemande.

p1010300.jpg

Les bersaglieri italiens.

p1010297.jpg

L’infanterie anglaise.

p1010302.jpg
Bien à l’abri derrière leurs barricades, l’une des premières forces coalisées de l’histoire attend l’assaut.

 p1010303.jpg

p1010305.jpg

p1010304.jpg

p1010308.jpg

Pour conclure et se mettre dans l’ambiance, Hollywood s’est emparé du thème pour en faire un film célèbre, les 55 jours de Pékin.

Image de prévisualisation YouTube

Bon évidemment, il manque les boxers mais soyons patient,  ils vont arriver … …

5 commentaires à “Les 55 jours de Pékin”


  1. 0 Feodalfig 9 fév 2010 à 0:19

    Très jolis décors et figurines, bientôt la bataille? Qui peint les boxers ?

  2. 1 yves 9 fév 2010 à 0:26

    J’adore

  3. 2 Tfigs 9 fév 2010 à 18:52

    Aaaaaaaah ! ! ! (Satisfaction)

    Très bien ! ! !

    Continue comme cela, je suis avec toi, la Force aussi… :)

    Dernière publication sur Les Archives... : Migration...

  4. 3 Sylvain 9 fév 2010 à 20:51

    @ Feodalfig
    Qui peint les boxers ? En principe le même qui a peint les coloniaux !

    @Tfigs (qui va bientôt peindre des boxers … …)
    Pour la force, tu ne crois pas si bien dire, reste à savoir de quel côté je vais me situer … …

  5. 4 feodalfig 10 fév 2010 à 21:21

    Pauvre T-figs, emprisonné par les geôliers Karadoc et Perceval…

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur:

Sylvain


tomb raider en image !°ici ... |
gta legende |
metalgear |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boblog
| spartanseize
| battle