Le nain blanc dans l’espace !

bfgboite.jpg

La célèbre firme anglaise propose une fois de plus une excellente simulation (mais oui ! Legend of The Old West, WAB, Man’O'war … …) sur un thème peu répandu sur les tables de jeux, le combat spatial.
Ah ! Et l’histoire dans tout cela ? … … Et bien rien à voir, mais la guerre spatiale nécessitera toujours le sens de la stratégie et de la tactique, les figurines sont belles, la règle de jeu agréable et facilement abordable alors ne boudons pas le plaisir de pouvoir commander une armada de gigantesques vaisseaux spatiaux pour « atteindre la frontière finale et aller avec audace là ou personne n’est allé avant » comme le dira dans quelques siècles le capitaine James Tiberius Kirk.

sciencefictiongif035.gif

Le jeu reprend très classiquement l’affrontement entre tous les races de l’univers de 40K, chacune ayant développée une technologie particulière.
L’Imperium est à la tête d’une vaste armada de vaisseaux lourds et puissants, les descendants des elfes sillonnent l’espace à bord de leurs nefs rapides et agiles, tandis que les peaux vertes assemblent du bric et du broc pour en faire d’improbables machines volantes !
Les protagonistes habituels sont également présents (Taus, Nécrons, Tyranides … …).

Un système de budget permet de composer votre flotte tout en respectant quelques critères de tailles et de nombres de vaisseaux.

sciencefictiongif035.gif

Les vaisseaux sont classés en plusieurs types, les cuirassés, les croiseurs de combat, les frégates, les destroyers, leurs caractéristiques (vitesse, blindage, armement, bouclier … …) sont présentées dans un tableau récapitulatif. Des plates-formes orbitales, stations spatiales ou champs de mines sont également disponibles.
La séquence de jeu se déroule en 3 phases :

La phase de mouvement ou tous les vaisseaux sont obligés de se déplacer sauf ordre spécial (à noter les distances sont en cm ! Allez comprendre la logique ! ).

La phase de tir permet aux vaisseaux de canonner les cibles qui sont à portée de tir, certaines armes sont à estimation de distance, les dégâts sont absorbés par les boucliers pour les vaisseaux qui en sont équipés ou par les points de structures. Un navire qui perd tous ses points de structures est détruit.

Et enfin la phase de tir autonome, où les chasseurs et bombardiers sont lancés ainsi que les torpilles de proue, ces engins autonomes se déplaceront lors de la prochaine phase, gare aux torpilles qui n’ont pas touchées leur cible au tour précédent !

Si tous les tirs ont échoués, les commandants les plus audacieux pourront tenter une manoeuvre d’éperonnage … …

sciencefictiongif035.gif

Le jeu nécessite assez peu de figurines, la boîte de base est disponible en VPC (en version anglaise), cependant vous pouvez télécharger la règle en français ainsi que son supplément sur le site :
http://fr.games-workshop.com/specialist/bfg/download_regles.asp

sciencefictiongif035.gif

patrouille.jpg

La flotte de l’Empire en patrouille.

embuscade.jpg

Les Eldars en embuscade … …

eldars.jpg

… … passent à l’attaque.

lunar.jpg

Un croiseur impérial profite de la protection du système solaire.

sciencefictiongif035.gif

 

1 commentaire à “Le nain blanc dans l’espace !”


  1. 1 link Trackback dans 24 oct 2007 à 5:27

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur:

Sylvain


tomb raider en image !°ici ... |
gta legende |
metalgear |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boblog
| spartanseize
| battle